Logo

DOLO, la gamme dédiée

à la santé bucco-dentaire de toute la famille.

Logo_gilbert

Aphtes

Qu’est ce qu’un aphte ?

Un aphte est une lésion ulcéreuse résultant d’une inflammation.
Dans la plupart des cas, cette ulcération est située dans la cavité buccale (muqueuse buccale, langue, palais, plancher buccal, gorge).
 

Les causes

 
Un aphte peut avoir différentes causes d’apparition et peut survenir de manière ponctuelle, récurrente voire même chronique. 
 
Voici une liste, non exhaustive, des principaux facteurs de risques :

  • L’hérédité : certaines familles sont plus sujettes aux aphtes buccaux que d’autres.
  • Les changements hormonaux : puberté, grossesse, ménopause…
  • Certaines allergies ou aliments : noix, aliments épicés, certains fruits (ananas, fraise, agrumes…), fromages à pâte dure…
  • Fatigue, stress, surmenage, arrêt du tabac…
  • Certains traumatismes buccaux : morsure, port d’un appareil d’orthodontie ou d’une prothèse dentaire…

 
Comment reconnaitre un aphte ?


Les aphtes peuvent avoir une forme ovale ou arrondie.
Ils ont une forme de cratère de couleur jaunâtre au milieu, parfois entourés d’un liseré de couleur rouge, témoin de l’inflammation.
La guérison de l’aphte peut prendre entre 1 et 2 semaines.
 
Deux types d’aphtes sont à distinguer :

L’aphte « vulgaris » ou aphte vulgaire :

  • Aphte qui se manifeste de manière ponctuelle,
  • Peut être unique ou multiple : quand c’est le cas, on parle « d’aphtose commune »
  • Type d’aphte le plus fréquemment rencontré,
  • Présente des symptômes peu gênants : gène à la mastication, sensation de brûlure… 

L’aphte récidivant :

  • Aussi appelé « stomatite aphteuse », ce type d’aphte touche 17% des français de manière récurrente

  • Quand plusieurs aphtes sont présents, on parle « d’aphtose récidivante »

  • Ces apparitions récurrentes seraient vraisemblablement liées à différents facteurs :
    Stress,
    Transformations hormonales (chez la femme),
    Hérédité.


Le saviez-vous ?

L’aphte touche de manière récurrente 1 personne sur 5.
Plus étonnant encore, 60 à 80% des aphtes peuvent débuter dès la petite enfance !
 

Comment prévenir les aphtes ?


L’hygiène bucco dentaire peut contribuer à la prévention des aphtes.
Ainsi, il est conseillé de se brosser les dents trois fois par jour après chaque repas et d’utiliser régulièrement des bains de bouche pour limiter le développement de la plaque dentaire.
Chez les personnes sujettes aux aphtes, il est recommandé de surveiller votre alimentation (certaines personnes sont sensibles à certains aliments) et d’éviter les blessures buccales (mordillements,…).
 

 
Traitement des aphtes


Un traitement local est souvent réalisé. En effet, même si les aphtes ne sont pas dangereux, ils restent douloureux et gênants.
Plusieurs formes de traitement existent (gel, spray, bain de bouche, pastilles…).
Dolo vous propose une solution d’origine naturelle, qui ne pique pas pour le traitement de vos aphtes : Dologel.

 
Certains médicaments peuvent aussi favoriser l’apparition d’aphtes. C’est le cas des antibiotiques, de l’aspirine ou de certains anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS).

Icone_facebook Icone_twitter Icone_delicious Icone_rss